ACTUALITES

Culture

Hommage à l'artiste Evelyne Axell - 04/10/2017

  Une fresque, pop et colorée, vient d'être inaugurée à Namur en face de l'Académie des Beaux-Arts. Elle a été conçue par l'artiste Jean-François Octave en hommage à Evelyne Axell, qui est, avec Henri Michaux, une des figures majeures de la scène artistique à Namur au 20e siècle. Pour la Ville et l'asbl Lieux-Communs, il s'agit de rendre à cette artiste, qui a été l'élève de René Magritte, la place qu'elle mérite à Namur.

Le pignon de la maison située au 61 rue du Lombard, juste en face de l'Académie des Beaux-Arts, où Evelyne Axell a fait des études, est apparu comme le lieu adéquat pour accueillir cette fresque. L'endroit, à proximité d'une école, du Théâtre royal, d'un parc public et de la Maison de la Culture, bénéficie d'une grande visibilité dans le centre historique de Namur.

 

Fresque Evelyne AxellPour ce projet, Jean-François Octave est d'emblée apparu comme l'artiste idéal. Son œuvre évolue dans un univers coloré et pop qui évoque des parallèles avec le travail d'Evelyne Axell. Jean-François Octave est en outre un artiste qui bénéficie d'une notoriété internationale et a représenté la Belgique à la Biennale de Venise. Enfin, il s'est principalement consacré, ces dernières années, à l'art dans l'espace public. Il a réalisé entre autres un projet de mille mètres carrés pour la Station de métro Heysel (Bruxelles 1998-2002), une intégration pour l'ambassade de Belgique à Berlin (2001), un labyrinthe urbain en hommage à Marguerite Yourcenar (Bruxelles 2004), un « Monument de tout le monde » pour la communauté gay (Bruxelles 2007) et la station de métro La Madeleine à Jumet (2013).Cette proposition de réaliser un hommage à Evelyne Axell l'a immédiatement séduit. Son projet a ensuite été discuté avec Philippe Axell, le fils d'Evelyne, qui a apporté des documents et des éclairages précieux.

La participation de Jean-François Octave à l'exposition « Le fruit défendu » organisée à Namur en mars 2015 par l'asbl Lieux-Communs et la Ville de Namur lui avait déjà permis de dégager une série de lignes d'approches :Axell-l'icône, Axell-féministe, Axell-pop, Axell-iconoclaste, Axell-glamour, Axell-aujourd'hui. Jean-François Octave a sélectionné des visuels emblématiques et des détails dans l'œuvre et la vie d'Evelyne Axell. Éléments qu'il a réinterprétés, simplifié, redessinés, isolés puis à partir desquels il a imaginé de nouvelles associations, de nouvelles formes et de nouveaux contextes.
La fresque s'articule à partir d'un visuel principal : une silhouette géante d'Evelyne Axell, dessinée à partir d'une photo d'elle, qui attire immédiatement le regard. Elle est complétée par des éléments de son œuvre qui forment, une ligne dans le bas du mur, plus proche du passant. Un panneau explicatif permet de faire découvrir cette artiste importante à un large public, notamment les jeunes générations fréquentant l'Académie de Namur.


Evelyne Axell, artiste pop Art

Evelyne Axell, de son vrai nom Evelyne Devaux, est née à Namur le 16 août 1935. Ses parents tenaient la Maison Boland, une bijouterie – orfèvrerie située rue de Fer. Elle étudie la céramique à l'Académie des Beaux-Arts de Namur puis l'art dramatique au Conservatoire de Bruxelles. En 1956, elle épouse un des fondateurs de la télévision en Belgique, Jean Antoine, et lui donne un fils, Philippe. Elle se lance dans une carrière de comédienne, principalement à Paris. Evelyne Axell est actrice vedette de plusieurs films et présentatrice à la télévision. En 1963, elle se tourne vers la peinture et devient la seule élève de René Magritte. A Londres, elle découvre le Pop Art qu'elle adopte en lui insufflant sa vision féministe. Rapidement, elle évolue de la peinture à l'huile vers l'utilisation des matières plastiques de son temps. En 1969, elle reçoit le Prix de la Jeune Peinture Belge et multiplie les expositions tant en Belgique qu'à l'étranger. Mais sa carrière est brutalement interrompue par un accident de voiture le 10 septembre 1972. Aujourd'hui, elle est enfin reconnue comme l'une des principales figures du Pop Art.

 

Lieux-Communs et son programme de fresques

L'asbl Lieux-Communs est une plate-forme artistique namuroise, membre du réseau d'art contemporain 50° Nord. Sa philosophie est de présenter l'art contemporain hors des lieux habituels, dans le quotidien des habitants et d'aller ainsi à la rencontre des différents publics, parfois peu familiarisés avec l'expression artistique actuelle.
Lieux-Communs axe notamment son attention sur l'art urbain et insère dans la ville des peintures murales, des interventions artistiques, des œuvres permanentes, reflets de la création contemporaine nationale et internationale.

 

Depuis 2012, quatre fresques ont été réalisées et font partie d'un maillage artistique contemporain de la ville de Namur au quotidien.
L'artiste Ania Zuber a créé une fresque en face de la Bibliothèque de la Ville de Namur, à l'entrée du Jardin du Maïeur.
Une deuxième peinture murale a été réalisée à Salzinnes. Originaire de Serbie, l'artiste Gala Caki s'est basée sur sa vision des paysages urbains, de l'architecture namuroise et de la Citadelle de Namur.
Pour une troisième intégration artistique urbaine, l'asbl Lieux-Communs a fait appel à l'artiste Alice Janne, née à Namur, pour une œuvre située en face du Beffroi, le seul monument de Namur classé Patrimoine Unesco.

 

Ces initiatives et l'œuvre dédiée à Evelyne Axell s'inscrivent dans la politique culturelle "Namur Confluent Culture" qui encourage l'acquisition d'œuvres d'art contemporain, mais aussi l'accès de tous à la culture et l'intégration de l'art dans l'espace public.

 

Depuis 2015, de nombreuses fresques ont ainsi été réalisées dans le centre-ville : « Skills » par le collectif namurois Drash à Henri Maus, l'œuvre de Eyes-B sur le mur de la Maison des Echevins, « Des fleurs pour Québec » de Dan Brault sur la place de Québec, « Vive Nameur po Tot » de Kahef rue Basse-Marcelle.

 

Projet mené par l'asbl Lieux-Communs avec le soutien de la Ville de Namur et de la Fédération Wallonie-Bruxelles (secteur arts plastiques)
lieux-communs@hotmail.com
0476/958.376
Service de la Culture – tél : 081 24 63 22
valerie.sacchi@ville.namur.be